Préparation d’un voyage de chasse à l’étranger
Comment choisir un bon guide
Arcs et flèches primitives des indiens d'Amérique
Chasse avec un arc recourbé
Documentation
Arcs, flèches et équipement
Les pointes de chasse
Préparer une sortie de chasse
Propos sur le camouflage
Vêtements de chasse
Recherche du gibier blessé
Règlementation
Organiser un voyage de chasse
Choisir un bon guide de chasse
Le kit de survie
La trousse de secours
Mouches et moustiques
Pêche à l'arc
Info caribou
Info ours

Les relations entre le guide de chasse et le client

Les relations humaines sont fonction des individus et chacun selon sa personnalité, développera des comportements différents dans la relation guide/client. Cependant, en supposant que vous ayez reçu une certaine éducation, et que l'esprit qui vous anime en tant que chasseur à l'arc vous permette d'avoir un certain degré de sociabilité et une convivialité de bon aloi, voici quelques règles.
En réservant votre séjour de chasse guidée, vous payez les services d'un guide, comme il est spécifié dans le contrat. Vous payez et vous êtes en droit d'attendre qu'un service vous soit fourni en échange.


Les services offerts
Le guide connaît bien son territoire, il en connaît les pièges et ce qui rend ce lieu de chasse intéressant. Son rôle est de vous guider vers un endroit où il sait, par expérience, que doit se trouver le gibier que vous chassez. Ainsi, vous n'avez pas à vous soucier du lieu où vous allez, comment vous y allez et comment vous pourrez en revenir. Vous pouvez alors vous concentrer uniquement sur le but de votre déplacement qui est de prélever le gibier que vous convoitez. L'avantage d'avoir un séjour guidé c'est que le guide vous indiquera le matériel que vous devez amener avec vous. Certains moyens de transport sur les lieux éloignés de chasse (Hydravion par exemple) sont limités en poids.
Bien avant votre arrivée au camp de chasse, votre guide aura préparé celui ci. Les tentes sont montées ou la cabane est prête, le bois est coupé, les poêles sont prêts, les provisions sont stockées. Les lieux de chasse sont repérés, les trajets prévus, le territoire exploré, et tout cela en vue d'un seul but : rendre votre chasse fructueuse et le plus agréable possible.
Une fois votre gibier abattu, le travail du guide est de le retrouver s'il a fui de manière normale à quelques dizaines de mètres. Mais ne lui demandez pas de faire un pistage sur plusieurs kilomètres. Ce n'est pas son travail. Passé une centaine de mètres, le guide sort de ses attributions, vous auriez du mieux tirer. Par conscience professionnelle il va faire un pistage. Prévoyez alors une gratification importante, il le mérite. Si vous êtes seul avec votre guide en pleine forêt, le guide va vous aider à ramener votre animal. Ne vous attendez pas à vous asseoir et à le regarder se démener. Sauf contrat préalable, c'est à vous de porter votre trophée. Vous vous attendez à ce qu'il vous aide, si cela est de toute évidence nécessaire, mais son travail s'arrête là. Ou alors vous le payez en supplément pour faire ce travail qui sort de ses attributions. En général, si vous ne savez pas le faire, le guide vous montrera et même préparera la peau et le trophée de l'animal que vous avez tiré. Mais attention il n'est pas taxidermiste et il ne fera que dégrossir le tout en vue de la naturalisation.


Les conseils du guide professionnel
Ne vous croyez pas supérieur à votre guide. Il connaît le gibier que vous allez chasser, ses habitudes et ses travers mieux que vous. C'est normal, il a bien plus d'expérience que vous en ce domaine. Alors par pitié écoutez ses conseils. Il n'y rien de pire pour un guide de donner des conseils et de voir qu'ils ne sont absolument pas suivis ou au contraire. S'il a l'occasion d'assister à des tirs répétés et infructueux, il pourra vous faire remarquer ce qui ne va pas. Paradoxalement lors d'un séjour guidé, les novices et les femmes ont de meilleurs résultats que les chasseurs "expérimentés". Pourquoi ? Les novices écoutent le guide et appliquent les conseils à la lettre.

Les devoirs
Le guide a affaire à des gens responsables, qui doivent se prendre en charge. Il est là pour favoriser votre chasse mais il ne chasse pas à votre place. Si vous êtes en forme et que vous vous sentiez oisif, sachez donner un coup de main au guide pour l'aider dans certaines tâches : Préparer le feu, couper du bois etc... Dans certains camps isolés et sans personnel, où le guide est en même temps guide de chasse, chef de camp, et cuisinier, il est de règle que les chasseurs fassent à tour de rôle la vaisselle. Alors de l'enthousiasme !
Souvenez-vous, vous êtes ici pour chasser et vous devez pouvoir chasser toute la journée si cela est votre souhait. Cependant le guide est le seul à décider des horaires de fin de chasse et de retour. Le guide a le devoir de vous éviter des dangers inutiles. N'oubliez pas que le guide est un professionnel de la chasse, vous le payez pour sa connaissance de la région et du gibier que vous avez décidé de chasser. Alors, ne lui dictez pas comment vous allez chasser ni où vous allez chasser. Il le sait mieux que vous. Si vous voulez chasser sur les hauteurs, et qu'il vous indique les fonds de vallées, écoutez le, il y va de votre intérêt de chasseur.

Souvenez-vous que la présence du guide ne diminue pas les efforts que vous aurez à faire. C'est à vous de vous lever tôt, de marcher et grimper, de subir la pression de l'attente et du tir.

Retour

Copyright 2004 & Docteur Denys Mailly - Tous droits réservés - Tél.: 1(204) 762-5523