La chasse à l'arc
Vêtements de camouflage pour l'approche du gibier
Vêtements  primitifs en peau des indiens d'Amérique
Embusquer le gibier
Documentation
Arcs, flèches et équipement
Les pointes de chasse
Préparer une sortie de chasse
Propos sur le camouflage
Vêtements de chasse
Recherche du gibier blessé
Règlementation
Organiser un voyage de chasse
Choisir un bon guide de chasse
Le kit de survie
La trousse de secours
Mouches et moustiques
Pêche à l'arc
Info caribou
Info ours

Comment s'habiller pour la chasse?

Tout dépend du genre de chasse que vous aller entreprendre. Cependant n'oubliez pas que vous devrez au contraire de la carabine vous approcher très près du gibier. Il est donc important de vous camoufler de façon à déstructurer votre silhouette, pour vous fondre dans l'environnement. Les animaux sont alertés par les trois taches blanches en mouvement que constituent votre visage, et vos deux mains et aussi par le fait que vous soyez bipède.

Le chapeau
Il a plusieurs fonctions: il doit vous protéger des intempéries (soleil ou pluie), camoufler vos cheveux et le haut de votre front. Ses bords ne doivent pas interférer avec votre corde quand vous armerez votre arc. Choisissez donc un bonnet, un bob, ou une casquette à très petite visière. Il est important de camoufler votre visage: sa blancheur peut agir comme la « serviette » des cervidés qui hurle Alerte! Alerte! Pour dissimuler votre visage vous avez deux solutions. La première est de vous maquiller en utilisant des crèmes. L'inconvénient d'être ainsi déguisé en masque de carnaval c'est qu'il n'est pas facile sans un savonnage soigneux de se débarrasser de ces peintures de guerre. Et lors des repas pris en commun avec vos compagnons cela peut paraître assez étrange, surtout s'ils ne sont pas chasseurs à l'arc! La meilleure solution parait être le filet de camouflage (Headnet) que vous passez par dessus votre tête et qui camoufle aussi la blancheur de votre cou. En cas de port de lunettes ce filet est indispensable. Ce filet tient chaud l'été, mais il a l'avantage de protéger des insectes. Il faut s'entraîner au tir quand vous portez cet équipement car il assombrit votre vision et peut vous gêner lors de l'ancrage de la flèche.

Les vêtements de chasse
Votre corps peut être habillé comme il vous plaira, le commerce offrant une quantité impressionnante de modèles différents de tenue de chasse camouflée. Attention à certains motifs qui ne conviennent qu'à une seule saison. Il est bon de s'habiller en couches successives, cela permet d'ajouter ou d'enlever des vêtements selon le temps et la chaleur. Les vêtements doivent être souples et silencieux. Attention au « zip zip », bruit que crée le frottement des jambes de pantalons l'une sur l'autre. Pour éviter le bruit des branchettes souples qui frottent sur les vêtements il faut éviter l'emploi de matériel synthétique (Nylon, polyester) et privilégier l'usage de la laine, du coton, voire le loden ou la fourrure polaire par temps froid. Les vêtements doivent vous protéger des intempéries, être silencieux, confortables et vous laisser toute liberté pour décocher votre flèche. Le haut doit être en phase avec l'environnement. Pour le bas il suffit d'utiliser une couleur uniforme qui se fonde avec le sol. Un chasseur à l'arc doit veiller à ne pas profiler ses deux jambes ouvertes sur un fond clair, car l'animal chassé se méfie des bipèdes, qui constituent l'exception dans ses rencontres dans les bois. Si vous êtes invité à chasser le petit gibier avec des compagnons qui chassent au fusil ne vous singularisez pas en arborant une tenue excessivement camouflée. Privilégiez un habillement classique et de bon aloi. A ce propos nous déconseillons la mixité chasseur à l'arc/chasseur au fusil. Les valeurs ne sont pas les mêmes. Vous n'allez pas briller et vous serez frustré car vos atteintes ne seront pas nombreuses... Vos mains peuvent être soit maquillées, soit gantées. Les gants camouflés permettent de ne pas craindre les insectes (Gage d'immobilité) ni les arbustes piquants. Selon la saison vos pieds seront revêtus de bottes, de chaussures à tige haute, ou de chaussures basses. Evitez les couleurs claires pour ne pas alerter le gibier. Les semelles de caoutchouc ont l'avantage de ne pas laisser d'odeur au sol.

La lampe de poche
Elle est indispensable car les retours de chasse à l'arc s'effectuent souvent la nuit. La frontale est pratique car elle libère les mains, mais elle est encombrante. Maglite fabrique un serre tête où une mini-maglite peut se glisser et être ainsi transformée en "frontale de coté".

Un petit sac à dos
Prévoyez un Daypack pour transporter un éventuel vêtement de pluie, une collation et votre matériel de rechange. L'incident le plus fréquent à la chasse est le décollement des encoches; pourquoi ne pas emporter deux ou trois encoches de rechange et un tube de colle?

Compagnon indispensable du chasseur: son couteau
Pliant ou poignard il doit être bien affûté. Il doit être solide car il servira à dépecer le gibier, à forcer sur les os, ou à extraire vos lames des troncs d'arbre en cas de loupé. Les chasseurs à l'arc les plus expérimentés ont deux couteaux: l'un sert aux besognes de tous les instants (y compris le casse-croûte), l'autre est gardé précieusement bien affûté dans sa gaine et ne sert qu'au dépeçage du gibier. Ceux qui ont galéré sur une carcasse de grand gibier avec une lame émoussée, s'en souviennent toute leur vie. Pris une fois, pas deux. Un couteau de bonne qualité est cher, mais il dure toute une vie.

Le matériel de rechange
Il vous faut au minimum une corde d'arc de rechange, un nock set, un repose flèche, une trousse de maquillage. Vous y ajouterez une cordelette, souvent bien utile. Mettre dans son day-pack un couteau outils comme le Leatherman ou le Gerber Multi-Tools peut rendre des services inappréciables.


Retour

Copyright 2004 Docteur Denys Mailly - Tous droits réservés - Tél.: 1(204) 762-5523