La danse des esprits

La danse des esprits était une nouvelle religion adoptée par les indiens de l’ouest américain dans les années 1890. Ce mouvement fut crée par Wovoka, un indien Paiute du Nevada, qui aurait eu une vision lors d’une éclipse. Il se disait être le nouveau messie et parlait d’un monde nouveau dans lequel les blancs seraient détruits et les grandes plaines et ses troupeaux de bisons rendus aux indiens. Leurs ancêtres ressusciteraient et tous vivraient ensemble dans un monde où la famine, les maladies et la violence n’existeraient plus. Mais ce paradis ne pourrait exister que si les indiens faisaient la paix non seulement avec les autres tribus, mais aussi avec les blancs.
C’était une religion pacifique. Tous devaient vivre en harmonie, ne plus consommer d’alcool. Wovoka dissuadait les gens de faire leur deuil car, disait-il, ce n’était plus nécessaire, les morts ressuscitant bientôt. Il encourageait cependant la prière, la méditation, les chants et plus particulièrement la danse durant laquelle les participants pouvaient mourir un bref instant et apercevoir ainsi ce nouveau paradis. La rumeur de cette nouvelle religion arriva bientôt chez les Sioux. Ils décidèrent alors d’envoyer une délégation de 3 hommes dans le Nevada pour s’enquérir un peu plus sur cette nouvelle religion. De retour, ils firent cependant leur propre interprétation du message de Wovoka, insistant plus particulièrement sur la danse des esprits. Ils disaient que les chemises conçues spécialement pour la danse des esprits les protègeraient contre les balles des blancs.
Bouclier de la danse des esprits
Bouclier en toile sur armature de bois. Décoration peintes avec des pigments naturels.
SH02 - Ghost Dance Shield.....$ 395.00

Cheminse indienne de la danse des esprits Sitting Bull se convertit à cette nouvelle religion, ce qui inquiéta le commandement miliaire. Présentant un vent d’agitation exacerbée par les reportages alarmistes de quelques journalistes, l’armée soupçonna la danse des esprits d’être le mouvement instigateur d’une révolte indienne. La suite est une des pages les plus sombres de l’histoire américaine. En ce matin du 29 décembre 1890, les 500 soldats du 7ème régiment de la cavalerie américaine (le même qui fut décimé par les guerriers de Sitting Bull et de Crazy Horse à Little Big Horn) encerclèrent le clan de Big Foot à Wounded Knee. Les indiens étaient affamés et épuisés par une longue marche à travers les plaines glacées du Dakota, et puis surtout ils avaient été désarmés par les soldats. L'armée américaine avait donc devant elle des indiens sans défense. Pas tout à fait rassurés, les officiers craignant que les indiens aient encore quelques armes, ordonnèrent une fouille. La tension était palpable, toujours est-il - c’est du moins la version officielle - qu’un coup de feu claqua. Ce fut le signal du carnage général aidé par 4 mitrailleuses Hotchkiss. Ils massacrèrent tout le monde, hommes, femmes, enfants, tuant au passage leurs camarades qui étaient en charge des fouilles. En quelques minutes, il y eu 250 morts et 39 blessés chez indiens. Il n’y eut que 25 morts du coté des soldats, essentiellement à cause des tirs croisés. Pour en savoir plus, visitez le musée de Wounded Knee
Chemise de la danse des esprits
Authentique chemise Lakota en cuir, elle est réalisée sur commande seulement.

CL52 - Ghost Dance Shirt.. $ 1.175.00


ACCUEIL
AMULETTES
ARCS ET FLECHES
BRACELETS
BOUCLIERS
CALUMETS et PIPES
CAPTEURS DE REVES
COLLIERS
COUTEAUX
COUVERTURES
ENCENS ET HERBES
KACHINAS
LANCES
MASQUES
MOCASSINS
MUSIQUE
NOURRITURE
PARFLECHES
PARURES DE PLUMES
PEAUX
PECTORAUX
POUPEES
TABACS INDIENS
TAM-TAMS
TIPIS
TOMAHAWKS
TOTEMS
VETEMENTS
DOCUMENTATION

NOS CLIENTS
LIENS
OU SOMMES NOUS?
CONTACTEZ-NOUS
CONDITIONS DE VENTE

Assiniboine Tipis
Le spécialiste du tipi et de l'artisanat amérindien au Canada
Tél: 1 (204) 762-5523
accueil | courriel